Rechercher
  • auroreamouroux

Pelliculage, du plastique sur du papier.Quelles alternatives pour des imprimés éco-responsables ?

Mis à jour : 9 déc. 2019

Le pelliculage, qu’est-ce que c’est ?

Dans le secteur graphique, c’est l’application d’un film sur du papier ou du carton.

Il sert à protéger le support ( livre, plaquette, coffret..), les zones d’impression.Dans le cas, par exemple, d’un livre ou d’un menu qui peuvent s’user rapidement car beaucoup manipulés.

Il sera aussi préconisé en cas d’aplat pour éviter que l’encre ne casse au niveau du pli.

Flore Masson de chez Frazier nous fait part de son expérience : « Nos clients favorisent le plus souvent lorsqu’ils n’ont pas ces contraintes l’aspect et le toucher du papier que malheureusement le pelliculage vient dénaturer ».

De plus, il doit être utilisé à bon escient car il peut modifier les couleurs en leur donnant un aspect plus rouge ou plus vert. Il est important de faire des tests au préalable.

II en existe plusieurs types : mat, brillant, soft touch, iridescent, doré, holographique…Ceux-ci peuvent venir embellir le support.


Mais attention, c’est un film plastique.

Son utilisation a un impact sur l’environnement et sur le processus de recyclage.


Qu’en est-il des possibilités d’utilisation de pelliculage recyclable ?


La société KDX a lancé en 2019 un film de pelliculage biodégradable et compostable.

Ce film est applicable en processus Dry ( le film est enduit avec une colle réactivante à chaud) : le KDX Eco Thermal Acétate en 35 microns.

La colle utilisée (EVA) n’est pas biodégradable mais elle est recyclable.


On peut aussi faire le choix de ne plus utiliser de pelliculage. C’est celui fait par les Éditions Tana qui ont supprimé le pelliculage de leurs couvertures.


Rappelons que la recyclabilité est un des critères pour le calcul de l’éco-participation par Citéo.


Les leviers d’action vers un imprimé eco-responsable sont divers :

-Le choix d’un imprimeur certifié pour sa démarche envers l’environnement comme Imprim’vert ou ISO 14001-2015

-Privilégier des circuits courts

-Utiliser des papiers certifié FSC, des papiers recyclés

-Imprimer en offset traditionnel

-Utiliser des encres végétales .


L’imprimerie Grafiche Antiga représenté en France par Maestro utilise un procédé d’impression offset traditionnel avec des encres végétales. C’est le Premium Color Print.

Il permet d’avoir des couleurs fraiches et denses. C’est une alternative à l’impression en encre UV ou en Led-UV qui complexifie le désencrage des papiers.


Chaque acteur de la chaîne graphique, qu’il soit commanditaire, imprimeur ou prescripteur a un rôle a tenir dans la chaine de l’éco-responsabilité.

0 vue